Accueil forums

Forum général (tout sujet)
Discussions de comptoir
Café littéraire
Le patois Ch'ti
Le Nord-Pas-de-Calais
Les mineurs et la mine
Légendes et contes
Recettes de cuisine
Histoires drôles
Demandes de traductions
Webmaster à votre écoute

Livre d'Or

Les mineurs et la mine
Sujet :mineurs venus d ailleurs
camanette17/12/2004 11:31
du 18è siecle à 1990,l'exploitation minière a entraîné plusieurs vagues d'immigration,les mineurs belges,algériens,polonais ,italiens ou marocains,accompagnés ou non de leur famille,représentant les principaux contingents des 29 nationalités concernées.Pour rappeller leur rôle déterminant dans l'essor puis le démantélement des houillères,le centre de Lewaerde réunit des documents d'archives et des objets visuels offrant un aperçu de cette immigration dont les raisons profondes varient selon l'époque et les communautés.
Aucune similitude entre l'arrivée au 18è siécle de la main d'oeuvre embauchée pour ses compétences techniques et celles des kabyles recrutées par la compagnie de Courrières suite à la catastrophe du 10 mars 1906(1099 morts).Au même titre que la venue des premiers polonais, les "wesphaliens"débauchés en 1909 dans la rhur,se différencient de la grande vague d'immigration orchestrée à partie de 1919 pour reconstruire les exploitations détruites pendanr la guerre
Jysqu'en 1930, 200.000 polonais arrivent ainsi dans le bassin minier.Ils imaginent rentrer chez eux rapidement,mais s'installent finalement, recréant une forte communauté avec ses commerces, ses écoles, sa vie associative ,qui suscite des clivages avec la population locale.
Durant la même période, les premiers italiens viennent chercher du travail qu'ils ne trouvent pas chez eux.
Avec la crise des années 30, stoppant le recrutement étranger et entraînant meme des rapatriements forcés(polonais),l'aprés guerre marque aussi un tournant.De nombraux polonais retournent au pays pour le reconstruire,alors que, de 1945 à 1962,d'autres italiens arrivent,suite à un accord franco italien consistant en l'échange de main d'oeuvre contre du charbon.Quand à l'immigration algérienne,fortement sollicitée dans les années 50, elle est ébranlée par la guerre d'algérie.Enfin, c'est dans un contexte trés différent de l'arrêt programmé de l'exploitation,que les houillères décident en 1963 d'embaucher des marocains avec des contrats de 18 à 24 mois.Du temporaire qui sera finalement renouvellé donnant lieu à la grève de 1980 pour que les mineurs marocains bénéficient légitimement des mêmes droits que les français

Retour au forum

Utilisateur

Mot de passe


S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Google

Connaissez-vous
ce mot ?
en ch'ti:marchandisse
français:marchandise
genre:n.f.
Accéder au glossaire