Accueil forums

Forum général (tout sujet)
Discussions de comptoir
Café littéraire
Le patois Ch'ti
Le Nord-Pas-de-Calais
Les mineurs et la mine
Légendes et contes
Recettes de cuisine
Histoires drôles
Demandes de traductions
Webmaster à votre écoute

Livre d'Or

Café littéraire
Sujet :L' pétite file au nom d' tchien
leon06/03/2009 13:14
Mi , ch’est pon fort étonnant, j’ ai grandi , j’ ai vite pris trop d’ plache à lu mason , ils s’y attindotent pas…alors i m’ont laichée sur l’ bord d’ l’ autoroute.
Pas abandonnée , nan , i s’ sont séparés d’ mi , comme i dijent à ches tiots.

Mais eusses ?...j’ les comprinds pon .

I sont curieux ches gins là…mi j’ évite soigneusemint ches camions et eusses , i les milent , i z’ attintent après , i les éspèrent !.

I veutent des papiers ?

Mi , in me les a donnés sans arien m’ deminder , quand j’ sus vénue au monte. On m’a inscrite sur le « L.O. F » , l’ life des origines françaises . J’ sais pon chu que ch’est mais j’ cros que ch’est bien.
On m’ a donné un nom comme ches gins d’ la haute : « RAJA du domaine des Dunes »…ch’est curieux pour un nom d’ tchien nan ?...surtout pour un lévrier Afghan .

Pour à s’ t’ heure , j’ séros putôt : « RAJA de l’ aire de repos de Norrent-Fontes » .

Un jour , je m’ sus glichée par in d’ sous du grillache et j’ sus allée les vire , in faijant bien attintion.
I sont pas mécants , i s’ laichent approcher facilemint.
Eune pétite file m’a donné un morcieau d’ sin biscuit qui étot keu à terre pis alle m’ a caressée , tout ducchemint , in m’ dijant des affaires que j’comprénos pas.
Après , s’ maman alle l’a appelée . L’ pétite file alle s’appelot RAJA , elle aussi.
Donner un nom d’ tchien à s’ n’éfant…i faut ête rudemint désespérée !. I sont curieux ches gins là !.

L’ pétite alle est arpartie dins s’ baraque d’ carton et d’ plastique . Ch’est comme eune grande niche à tchiens, avec des couvertures. Pis s’ maman alle a canté eune canchon triste, pis elle a pus rien dit.

Avint hier d’autes tchiens sont vénus d’ bonne heure au matin mais RAJA alle les a pas caressés , i moutrotent leurs longs dints . Alle s’a sauvée.

Alle a pas trouvé l’ tro dins l’ grillache , pis d’ toutes manières, alle aurot pas réussi à s’ i intiquer , ch’ est un tro pour des tchiens , pas un tro pour eune pétite file…même avec un nom d’ tchien.

Les tchiens i sont vénus m’ vire mais i n’ont pas non pus trouvé ch’ tro dins ch’ grillache , heureusemint pour mi . I n’ n’a un qui avot eune poupée d’ loque dins s’ gueule. Au moins ch’ ti là i n’ aboyot pas .

Tout a brûlé : l’ baraque in carton et in plastique , les grands sacs rayés , les lifes et les cahiers , les couvertures et l’ poupée d’ loques . I restot pus rien.

Ch’ matin , eune campine-car s’est arrêté sur l’aire d’ arpos, tout près de m’ muchette. J’ ai pon bougé.
Des gins sont déchindus in parlant bien fort mais j’ comprénos pas chu qui dijettent.
Décidémint, j’ai du mau à comprinte ches gins du bord d’ l’ autoroute !.

I z’ont déployé eune tape et des cayelles et i ont fait cauffer du thé qu’i z’ont bu in s’ brûlant les loupes. L’ pétite file qui les accompagnot alle m’a vu et alle a crié.
Ses parint sont vénus et m’ ont donné des gâtieaux . I a un mot que j’ ai compris, ch’ est « Pudding » . Ch’est pas mauvais mais cha donne soif, alors i m’ont versé de l’ ieau dins un bol par terre dins l’ campine-car.

L’porte alle s’a arfermée d’ un cop et i z’ont arpris la route. J’ cros que j’ai trouvé eune nouvelle famile !. Dins eune paire d’heure j’ sérai in Ingleterre.

L’ pétite file alle cante intre ses parints par devint , dins l’ campine-car.

Par l’ carreau , un pétit peu plus loin sur l’ bord d’ l’ autoroute , d’l’ aute côté du grillache, j’ai vu eune pétite file avec un nom d’ tchien . Alle sortot de s’ baraque in carton et in plastique avec eune poupée d’ loque dins ses mains.


Léon Grossel
annesophie06/03/2009 13:49
ché émouvint et malheureusemint tellemint vrai cor que ch' ti lal y s'in sort bin à motte ...
annesophie06/03/2009 13:51
en c'qui concerne el'nom ed kien achteure in intind ed tout comme nom pour ché gosse
maceju06/03/2009 14:54
j'sais pas si j'vas bien em'faire comprinte , mais t'es vos leon ch'te misère la in l'vot tous les jours , par milliers chés gosses in les vot et in les laiches mourir , pour pas dire aute cosse , non seulemint din chés pays d'afrique , mais même in france , ed'misère mâis aussi ed'maladie , passe que soit disant ya pas ed'sous , alors que les dirigeants y vivtent comme si rien n'etot , es ' trouftent même des escusses ,j'voudros nin dire ed'plus mais in est pas ichi pour cha , mais , bon tout cha pour et ' dire léon , que j'su tout a fait d'accord et qu'ché la réalité
cartouche07/03/2009 08:34
ch'est pas souvint qu'cha m'arrife mais là te m'a coupé a chique,j'saispus quo dire. j'sais pus sy faut applaudir ou si y faut braire
tiote belotte07/03/2009 09:15
mi aussi ça ma fait l'même
in tout cas t'as toudis autint d'talent Léon............
ddsv897807/03/2009 12:19
bravo leon ch'est plein sinseritée in vaut que ta ecrit cha avec ti coeur! mi cha emeu pourquo tant de haines ? sait pu quo dire incore eche tiot ed7 ins à maulles ?MAIS IN MINME TIMPS QUE FAIRE ?
batisse07/03/2009 13:18
Que de trouvailles dans ces lignes. A comminchi par l'marque du quien.

Ch'est du grint art Léon. Bravo. Je t'invie d'avoir des idées parelles. In même timps ch'est bin que ch'est ti qui les as, vu que pour l'mise in imaches t'es dins l'peloton de tiête des chimpions.

T'as déjà publié des tiotes histoires ainsi? J'in feros bin min life de chevet!

In tous les cas, te peux in armettre tchand que te veux!
lyly07/03/2009 14:42
Toudis fidèle à li meume Léon....Ché un biau texte.....
loumarcel07/03/2009 21:56
J'pinse Maceju qu't'as pas tout compris, ichi Léon i parle pas d'ches dirigeants mais i parle du coeur ed ch'es gins.
Mi, j'va vous mète inne aut' histoire d'in tchien qui écrit à sin mait'
ch'duc08/03/2009 07:22
merci leon pour lhistoire veridique ej aussi in hommage à vincent lindon qui à fait a calais in film fort émouvant, et dire qu'in est au 21 eme siècle !
maceju08/03/2009 08:29
j't'armercie det'precision lou marcel , mais j'su pas babache j'avos ben compris , mais j'cros qu'l'un va pas sans l'aute
nanadette10/03/2009 09:48
bonjour léon ,
j'as lu t'n' histoire hier au soir et j'in ai révé à l'nuit , ches migrants j'in parle tous les jours d'pis des années , vu que j'connos des bénévoles j'sais malheureus'mint trop bien ch'qu'y s'passe,
in a l'impression qu'tout l'monte y ferne les yux pour pas voir , pour pas savoir
des camps , des flics , des trains cha m'rappelle eune triste périote d'l'histoire !
ches bénévoles y risquent 5 ans d'prison rien que pour avoir aidé des êtres humains
ch'est affreux! d'^ù qu'in s'in va ?
chtitemarie15/03/2009 09:06
RAJA in va peut-ête eusse crojer, j'passe dins tin coin bentôt. In pourrot faire eune marche afghane insempe ?
lena15/03/2009 19:11
triste et belle histoire mais quo quin peu faire?
leon16/03/2009 16:36
Chère lena bonjour ,

Quand in dit « quoi qu’in peut faire ? » …ch’est qu’in a déjà l’ idée qu’in, pourrot faire quette cosse.
A chacun s’ façon d’ faire suivint ses talents et sin savoir faire.
Rien que d’y pinser , ch’ est déjà faire .
Y pinser et mobiliser s’ capacité à n’ jamais rester indifférent aux larmes d’ eune pétite file . Pinsez-y , parlez-in autour d’ vous , écrivez si qu’ o savez l’ faire , mettez un cierche si ch’ est vote goût mais …l’important ch’est d' pas fermer ses yux…

J’ vais m’inspirer des fameusses phrases du pasteur allemand Martin Niemöller écrites dins sin maginfique poème in 1937..

Ch’est vrai qu’in n’ est pas core là..mais…

Quand i sont vénus ramasser ches gins et mette l’fu à leur vielle caravane , j’ai rien dit , j’ vis pas dins eune caravane.

Quand i sont vénus déloger mes voisins qui n’ payettent pas leur loyer , j’ai rien dit , mi j’ai toudis payer.

Quand i sont vénus arrêter ch’ti qui n’avot pas d’ papier , j’ai rien dit, mi j’avos des papiers.

Quand i sont vénus écrire des injures sur les murs d’min voisin homosexuel , j’ai rien dit , mi je n’sus pas comme cha.

Quand i sont vénus printe les tentes des sans-abris et les arpousuife , j’ai rien dit , mi j’ai eune maison.

Quand i sont vénus kaire ch’ l’ étranger pour l’arméner dins sin pays , j’ai rien dit , je l’ connaichos pas.

Quand i sont vénus m’ kaire..i avot pus personne pour dire quette cosse….

Adé. Léon.
lena16/03/2009 20:53
ia plein d'injustices din ch'monde.tous ché pauv gins qui quittent leur pays ché pour essayer d'viv mieux ou tout chimplemint viv ,alors pourquoi tous ché grosses tiétes qui sont au sommet d'ché pays dit riches i zarrivent pas à trouver des solutions
maceju17/03/2009 10:36
j'cros qu'ché la la question lena , ché par la qui faut commincher , chés paufs malheureux qui vientent in france in demandrotent pas miux que d'vif din le pays ,
DANIEL DOUTRELON10/04/2009 17:21
leon si té conot pas patapoil sur you tube,mais comminche par le petit garçon et le routier

Retour au forum

Utilisateur

Mot de passe


S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Google

Connaissez-vous
ce mot ?
en ch'ti:prometteux
français:prometteur
genre:n.m.
Accéder au glossaire