Présentation
Catastrophe de Courrières
Livre d'Or

Catastrophe de Courrières - Page 4 / 6

 
  La tension monte...

 
14 mars Bilan : 429 morts à la fosse N°3, 506 morts à la fosse N°4 et 162 morts à la fosse N°2
 
15 mars Les sauveteurs arrêtent les recherches à cause d'un incendie.
Au final, ils ne trouvèrent que des cadavres.

La colère puis la révolte s'emparèrent de la région. Les mineurs se mirent en grève : le mouvement comptait 40000 ouvriers à la fin du mois de mars.
La visite du ministre de l'intérieur Georges Clémenceau et l'arrivée de 20000 hommes de l'armée ne calmèrent pas la situation, bien au contraire.


   Le miracle...

 

30 mars 08:00
J + 20
 
Un ouvrier sauveteur vit à proximité de l'accrochage dans le puit N°2 des gestes désespérés dans l'obscurité. Une équipe descendit et trouva 13 hommes.

Comment ont-ils pu survivre ainsi pendant 20 jours ?

Ils racontèrent leur 20 jours d'errance dans le noir, la fournaise et la boue. Ils mangeaient tout ce qu'ils pouvaient trouver : avoine, cadavre de cheval en cours de décomposition, .... Ils furent obligé de boire leur propre urine....


<< Page précédente                  Page suivante >>
 

14 et 15 mars 1906
La tension monte...

30 mars 1906 (J+20)
Le miracle...
13 rescapés